» Europe Ecologie Les Verts - groupe de Rouen (http://lesvertsderouen.zeblog.com/)

Ecologie à Rouen

Ecologie à Rouengroupe de Rouen 34-35 quai du Havre 76000 ROUEN Tél :02 35 70 12 10

Calendrier

« Octobre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

- il est né..., son nom est http://rouen.eelv.fr/ !

Par Ecologie à Rouen :: 21/10/2011 à 17:41 :: Général

Certificat de naissance :

 

Citoyennes, Citoyens d'à Rouen, nous sommes heureux de vous annoncer une naissance. Celle du nouveau site du comité Europe Ecologie-Les Verts de Rouen.

 

Son nom est le suivant : http://rouen.eelv.fr/

né à Rouen, le 21 octobre 2011


 

Nous aussi, comme Philippe Katerine, on s'est débarrassé de notre vieille chaine,  http://www.youtube.com/watch?v=Eo4nUoBSfL4&feature=artist ..., de notre vieux blog, qui pourtant n'a pas démérité avec environ 400 connexions/jours...

 

 Ce site http://rouen.eelv.fr/ va grandir, on va apprendre à le connaître et à utiliser au mieux ses facultés techniques pour vous informer de l'actualité des écolos d'à Rouen !

 

Petit à petit, notre ancien blog va se faire envahir par la publicité, mais c'est indépendant de notre volonté...

 

Bonne lecture à vous... http://rouen.eelv.fr/

 

Stéphane Martot, secrétaire du comité Eelv de Rouen.

La guerre aux pauvres est déclarée

Par Ecologie à Rouen :: 18/10/2011 à 18:32 :: Général



Ce lundi 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, la municipalité de Marseille, dirigée par le maire UMP Jean-Claude GAUDIN, a entériné un arrêté visant à lutter contre « les comportements portant atteinte à l’ordre public », et notamment les actes de mendicité.



Dans un très large périmètre du centre ville de la cité phocéenne, il sera désormais interdit de « se livrer à toute forme de sollicitation ou appel à la quête de nature à entraver la libre circulation des personnes, la commodité du passage dans les voies et espaces publics, l’accès aux immeubles ou, de manière générale, à porter atteinte par ces comportements au bon ordre, à la tranquillité et à la sécurité publique ».


Désormais, les forces de l’ordre de Marseille pourront verbaliser les personnes se livrant à la mendicité à hauteur de 38 euros !


Après l’interdiction prise par un autre maire UMP, Jacques J. P. Martin, la semaine dernière à Nogent sur Marne, de fouiller dans les poubelles de sa ville, c’est décidément à une véritable guerre contre les plus démunis à laquelle se livrent des élus de l’actuelle majorité.


Le parti présidentiel confond sciemment lutte contre la pauvreté et lutte contre les pauvres.


Europe Écologie Les Verts s’indigne de cet arrêté municipal stigmatisant une nouvelle fois les personnes les plus fragiles, obligées de se livrer à la mendicité pour pouvoir survivre.  Il est absurde de faire croire que c'est par la police, à coup de répression et de contraventions, que l'on réglera les problèmes de pauvreté .


Pour EELV, la solidarité sur le sol de la "patrie des droits de l’homme » ne doit pas rester un mot  creux et à l’opposé de cette politique scandaleuse, moralement et humainement intolérable, EELV demande que les services sociaux et les associations d’aide aux plus démunis voient leur dotation budgétaire renforcée et leur rôle social, absolument essentiel, reconnu et valorisé par les pouvoirs publics.


Pascal Durand, Porte-parole national

Primaires PS: une participation incontestablement réussie !

Par Ecologie à Rouen :: 17/10/2011 à 19:27 :: Général
 

Les élections primaires des socialistes sont terminées. Nous tenons à féliciter le vainqueur de ces primaires François Hollande.
 
Sans avoir exprimé un quelconque soutien d’EELV en direction de tel(le) ou tel(le) candidat(e), comme l’avaient d’ailleurs indiqué Eva JOLY et Cécile DUFLOT, nous tenons à formuler notre satisfaction quant au succès de cette initiative nouvelle largement impulsée par Arnaud Montebourg, et qui a été rendue possible grâce à de nombreux citoyens, mais aussi grâce à l’engagement des militants et sympathisants du Parti Socialiste.
 
Cette participation importante, pour ce type de consultation inédite, montre que les Français aspirent non seulement à un changement politique mais qu’ils expriment aussi leur désir de débat. Ils ont montré qu’ils souhaitaient y participer afin de devenir des acteurs à part entière de ce changement.
 
Lors de ces débats contradictoires, la diversité du Parti Socialiste s’est exprimée et a intéressé les citoyens.
 
Ce qui est valable pour le Parti Socialiste l’est tout autant pour le fonctionnement de la Gauche dans son ensemble, une Gauche riche de ses différences et capable de se rassembler pour battre la Droite.
 
C’est, nous le croyons, un bel exemple de démocratie participative à suivre tant au plan national qu’au plan local ; un exemple à méditer notamment à Rouen où doit l’emporter la volonté de rassembler dans le respect des différences comme l’ont parfaitement illustré ces élections primaires socialistes.
 
Plus que jamais, l’ensemble de la Gauche, dans sa diversité, va devoir travailler ensemble pour proposer un projet alternatif à celui de la droite et battre Nicolas Sarkozy au second tour des prochaines élections présidentielles.
 
Dés aujourd’hui, l’élection présidentielle commence.
La parole écologiste, portée par Eva Joly, sera essentielle et porteuse d’espoir.

Stéphane MARTOT
Secrétaire du Comité Local EELV - Rouen

Ni Karchers - ni Charters !

Par Ecologie à Rouen :: 17/10/2011 à 15:15 :: Général
    NI KARCHER – NI CHARTERS !   

Meeting-débat avec Cécile Madeline, avocate et membre du GISTI (Groupe d'Information et de Soutien des Immigrés) et Vanina Guidiccelli, membre du collectif « D'ailleurs nous sommes d'ici »
le Mercredi 19 octobre à 20 h à la Salle de la Rotonde

rue Albert Dupuis à Rouen (Les Sapins – Près du collège Boieldieu)



 

Non à l’immigration jetable, non à la xénophobie d’État !

Nous n’acceptons pas l’instrumentalisation des étrangers

Nous condamnons le racisme d’État parce que nous voulons l’égalité
des droits, une société solidaire

  Une loi scélérate  
La loi Besson du 16 juin 2011 restreint encore les droits des étrangers et accentue la répression : allongement de la durée du maintien en zone d’attente, atteinte au droit à la santé et au droit d’asile, pouvoir discrétionnaire accru du préfet, pénalisation des mariages « gris » ou de complaisance, interdiction de retour sur le territoire, audiences du tribunal administratif à proximité ou au sein du lieu de rétention, éloignement des personnes sous le coup d’une OQTF* le plus rapidement possible, de préférence avant la comparution devant le juge, prolongation de la durée de la rétention jusqu’à 45 jours…
* Obligation de Quitter le Territoire Français

  Remise en cause des droits fondamentaux  
Les droits fondamentaux des sans-papiers sont gravement mis en cause dans un contexte de suspicion et d’arbitraire. Sarkozy, le gouvernement, et l’UMP s’en prennent aussi bien aux étrangers en situation régulière qu’aux immigrés français d’origine étrangère. Ils enferment les enfants et criminalisent les Roms, les pauvres ou ceux qui s’opposent à leur politique.

  Xénophobie d’État  
De débat sur l’identité nationale en débat sur l’Islam, sous couvert de laïcité, le gouvernement actuel prend la terrible responsabilité de propager et d’entretenir la haine et l’intolérance. La xénophobie est érigée en politique d’État, assimilant étrangers à délinquance, polygamie aux ghettos des banlieues, brandie comme la menace d’une « pseudo invasion migratoire ».

  Assignés à résidence  
Les habitants des quartiers populaires, assignés à résidence, sont toujours désignés par leur origine (immigrés de la 1ère 2e 3e 4e génération) ou par leur appartenance religieuse. Il s’agit pour le gouvernement de stigmatiser une partie de la population, en désignant un ennemi intérieur, de faire l’amalgame chère au F’Haine : immigrés = insécurité, pour faire oublier la destruction des services publics et la remise en cause des droits sociaux.

Alors, soyons clair ! Nous sommes :
Pour l’arrêt des politiques anti-immigrés, des contrôles au faciès et des expulsions,
Pour la fermeture des centres de rétention,
Pour la régularisation de tous les sans papiers.

Organisé par le CDLF (Collectif pour la Défense des Libertés Fondamentales) :
Alternative Libertaire, ASTI de Petit Quevilly, Collectif des sans papiers 76, Collectif 76 des salariés du secteur social et médico-social, CREAL, Europe Ecologie Les Verts, FASE, FSU, GU, LDH, NPA, Ras L’Front Rouen, SGEN-CFDT, Union Syndicale Solidaires

                  Soutenu par : ASIFA, FSQP, HDR, UNEF





- Projet de budget écolo pour 2012

Par Ecologie à Rouen :: 15/10/2011 à 11:29 :: Général

Sortir du Nucléaire, ça commence maintenant ! débat jeudi 20 octobre à Rouen

Par Ecologie à Rouen :: 12/10/2011 à 13:17 :: Nucleaire
Sortir du nucléaire, ça commence maintenant !

avec    Bernard LAPONCHE,

Physicien nucléaire, expert en politique énergétique, ex-conseiller de Dominique Voynet au ministère de l’Environnement et ancien directeur de l’Agence De l’Environnement (Ademe), auteur du livre «En finir avec le nucléaire» et en présence d’animateurs d’associations écologistes et anti-nucléaires locales.


Café débat dans le cadre des Jeudis de l'Ecologie ,

rdv le jeudi 20 octobre de 18 h 30 à 20 h 30


au Bar Brasserie Le Trois Pièces
1er étage - 49bis, place du Général de Gaulle à Rouen


L’urgence de la transition énergétique n’est plus à démontrer, son évidence s’impose de jour en jour.
Mais les changements dans les manières d’agir et de penser tardent à se concrétiser.


L’objectif est double :

- trouver les alternatives permettant de sortir de la dépendance aux énergies fossiles et nucléaire ;
- agir pour que les retombées de ces nouvelles sources bénéficient aux territoires et aux habitants, notamment à travers la création de filières spécialisées, d’emplois nouveaux et de solutions économes pour l’habitat.


Ce «Jeudi de l’Ecologie» apportera des éléments d’informations précis sur la situation énergétique actuelle et sur les alternatives concrètes existantes.

- Nucléaire, tu as le choix..., et pour en sortir, c'est avec les écolos '!

Par Ecologie à Rouen :: 08/10/2011 à 16:09 :: Général

Petite opération de collage d'affiches "Eva JOLY" et "Nucléaire, tu as le choix"...sur Rouen

 le  vendredi 7 octobre 2011

 

ce n'est qu'un début...

 

                                                                                          

  

      Yves Soret, trésorier régional d'Eelv, Pierre Bouchon et Stéphane Martot d'Eelv Rouen

                         


 

 

On remarquera qu'à gauche, ça colle...

Journal Octobre 2011 - Comité Local EELV Rouen

Par Ecologie à Rouen :: 07/10/2011 à 16:14 :: Général

Ci dessous,  le dernier numéro d'octobre EELV ROUEN

Comité Local EELV ROUEN Journal Octobre 2011


Au sommaire:


ROUEN: EELV au Conseil Municipal du 30 septembre

Ligne à Grande Vitesse Paris Normandie:
pour un train utile, fiable, accessible à tous !

Manifestation ANTI NUCLEAIRE du samedi 15 octobre
Usine AZF Grand-Quevilly Sevezo: qu'est ce qui a changé ?

Eva JOLY: présentation d'un Contre Budget 2012
Ecologique et Social !

Eva Joly dans Le Monde s'exprime sur les primaires PS

Par Ecologie à Rouen :: 07/10/2011 à 10:37 :: Général

- Eelv Rouen dans le "Grand Rouen"

Par Ecologie à Rouen :: 07/10/2011 à 10:14 :: Général

 photo et article : le  Grand-Rouen

ici : > Europe Ecologie Les Verts en ordre de marche pour… les municipales


Lors de notre assemblée générale du 20 septembre dernier, nous avons procédé à l'élection du nouveau bureau, élu pour 2 ans, et devant se transformer en comité de campagne pour les prochaines élections municipales. Le bureau est l'instance exécutive du comité local qui a pour fonction d'animer ce comité.

Au programme : la communication avec - prochainement - le nouveau site et la parution régulière du journal Eelv d'à Rouen, la préparation avec les élus du conseil municipal, du conseil de la CREA, lien avec les assos, les syndicats,  organisation de café-débats dans la ville, participation à la réalisation du bilan des élus Eelv, campagne législatives, campagne présidentielle, participation aux instances régionales d'Eelv, organisation de la coopérative...bref, du travail militant en perspective !

il est composé de 11 membres: Pierre Bouchon, Marie-France Persil, Jean-Pierre Lancry, Laurence Pot, Benoit Leclerc, Catherine Goode, Yann Devin, Françoise Lesconnec, Jean-Michel Bérégovoy, Marie Savoye et Stéphane Martot secrétaire du comité local.

Transports: Ligne Nouvelle Paris Normandie

Par Ecologie à Rouen :: 03/10/2011 à 14:56 :: Général

CNDP
Commission Nationale du Débat Public

Projet de construction d'une ligne de transport rapide entre Paris et la Normandie
afin de relier Paris au Havre par Mantes et Rouen.

Ligne Nouvelle Paris Normandie

Pour participer:
Réunion d'ouverture à Rouen
Lundi 3 octobre 2011
Halle aux Toiles -à partir de 19h00




Europe Ecologie Les Verts Haute-Normandie

 POUR un train utile,
fiable, fréquent et accessible à tous
Les écologistes sont naturellement favorables au train, mais avant de développer toujours plus d'infrastructures, il convient de réfléchir à la façon dont on aménage les territoires, en terme d'habitats, de commerces, de loisirs ou d'activités économiques.

Pas d'avenir sans train, mais quel type de train pour la Normandie ?

La vitesse demeure-t-elle une priorité pour seulement 6% des usagers Ile de France - Haute-Normandie ?

Quelles connexions de proximité au service des territoires ?
Seules 2 à 4 villes sont concernées dans le projet.


Qui paye les 25 millions d'Euros par kilomètre du projet actuel, alors que divers projets de lignes régionales (Rouen Evreux, lignes Tram-Train autour du Havre et de Rouen sont gelés ?

La dégradation programmée, au plus haut niveau, du fret ferroviaire, illustrée en Haute Normandie par la fermeture de la gare de triage de Sotteville-les-Rouen, est-elle inéluctable ?   


Pour en savoir plus:

Contribution de Jérôme BOURLET - Conseiller Régional EELV - Commission Transport

Lien avec le site de la CNDP Commission Nationale de Débat Public

- Conseil municipal du 30 09 2011: intervention de JM Bérégovoy

Par Ecologie à Rouen :: 01/10/2011 à 17:35 :: EELV Elu-e-s Rouen et Agglomération
Jean-michel Bérégovoy
 
Intervention de Jean-Michel Bérégovoy, conseiller municipal de Rouen et vice-président de la CREA ( groupe EELV)
Délibération 0-1 Election de deux adjoints
 
 

"Madame le Maire, chers collègues,

Il y a un peu plus de trois ans, la liste Rouen Motivée gagnait les élections municipales. Nombreux étaient alors les Rouennaises et les Rouennais qui mettaient beaucoup d’espoir dans cette nouvelle équipe. Une équipe qui portait un projet ambitieux et solidaire. Valérie Fourneyron avait su à l’époque rassembler toutes les composantes de la Gauche. Cela nous avait permis de convaincre une large majorité de nos concitoyens que nous avions su faire collectivement le bilan des erreurs du passé afin de construire un rassemblement efficace.

Les écologistes ont démontré durant ces trois dernières années leur capacité à produire de l’intelligence collective, à construire des projets, à mener des dossiers importants mais également à gérer et à créer du lien avec les services de la ville, avec ses salariés, avec ses habitants en mettant en place une méthodologie respectueuse pour toutes celles et tous ceux avec qui nous avons travaillé.

Il y a quelques mois, c’est avec beaucoup de tristesse et de dignité que nous avons tous ensemble fait le choix de démissionner de l’exécutif de notre ville.

Et pourtant, chacun le sait ici, nous avions largement contribué à la victoire de 2008. Mais ce que savent désormais les Rouennaises et les Rouennais, c’est l’apport essentiel que les élus d’Europe Ecologie Les Verts ont su construire en portant des projets tournés vers amélioration de leur quotidien tout en élaborant la ville du 21ème siècle; une ville tournée vers le développement durable, une ville soucieuse de notre planète et consciente de son rôle dans le respect et l’avenir des générations futures.

Cette décision n’était pas une fin pour nous, bien au contraire. C’était à cet instant, le seul moyen d’initier une réflexion collective au sein de notre majorité sur la composition de l’exécutif mais aussi sur les méthodes de gouvernance.

Valérie Fourneyron avait d’ailleurs annoncé à l’époque que sa porte restait ouverte. Nous savons ce qu'il en est aujourd’hui: un repli identitaire et autoritaire qui tourne le dos à l’espérance issue de notre belle victoire de 2008 et au rassemblement fécond de la première partie du mandat.

Comment peut-on en appeler avec sincérité à l’unité de la Gauche et des écologistes aux côtés de Martine Aubry en agissant de la sorte dans sa propre ville ? C’est une vraie question à laquelle nous n’avons pas trouvé de réponse cohérente.

Les socialistes ont indiqué pendant des mois qu’ils ne souhaitaient pas que notre camarade et ami Guillaume Grima participe à l’exécutif municipal. Et alors même que celui-ci annonce qu’il renonce à redevenir adjoint, les socialistes et les communistes nous notifient qu’ils ont pris ensemble la décision de nous exclure définitivement de tout poste d’adjoint. Cela démontre non pas, comme le disent maladroitement les élus communistes, que Valérie Fourneyron prend en compte le nouveau rapport de force issu des élections cantonales puisqu’ils ont réalisé environ 8% des voix en moyenne sur les quatre cantons renouvelables alors que nous en avons obtenu plus du double, mais c’est plutôt le signal que le Parti Socialiste Rouennais, à contre sens de ce qui se passe partout en France, a décidé de se passer des écologistes en tentant de nous museler et finalement de nier ce que nous avons et que nous continuerons à apporter à la gauche et à Rouen.

Et pourtant, c’est ensemble que nous avons gagné la majorité au Sénat et c’est ensemble que nous construirons la victoire de la Gauche et des écologistes aux élections présidentielles et législatives de 2012.

Mais l’histoire ne s’arrête pas. Valérie Fourneyron sait bien ce que nous avons réalisé à ses côtés durant toutes ces années: les cantines scolaires en régie, la sauvegarde et la création de la bibliothèque Simone de Beauvoir, la réalisation des aménagements en site propre sur la ligne 7, le Budget Participatif et les Ateliers urbains de Proximité, les quais bas Rive gauche, l’augmentation du nombre de places de crèche sur la Ville etc.

Et pourtant que constatons-nous aujourd’hui ?

Un réel recul de l’écologie à Rouen mais également de la co-construction et la participation citoyenne. Nous aurons d’ailleurs l’occasion de nous exprimer à nouveau lors du débat sur les différentes délibérations.

Pour autant, malgré cette situation injuste et incompréhensible pour bon nombre d’observateurs Rouennais, nous continuerons à travailler au sein de la majorité à la transformation de notre ville et à l’amélioration du quotidien de ses habitants.

Nous le ferons avec honnêteté mais emprunts d’une liberté et d’une détermination non négociables. Nous continuerons à tendre la main à nos partenaires dont nous espérons un retour à la raison ; comment pourrait-on croire que l’on puisse faire de l’écologie sans les écologistes ?

 Celles et ceux qui le pensent ou qui l’espèrent seront, soyez en sûr, déçus.

La vie politique est faite de rencontres régulières avec le peuple et nous avons toujours su assumer notre rôle et notre responsabilité pendant ces échéances.

Ici et maintenant, nous prenons rendez-vous avec les Rouennaises et Rouennais dans un avenir proche.

Antoine de Saint-Exupéry disait « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis ». Il exprimait ainsi son amour de la différence et de la démocratie. Il nous parle à travers le temps et à travers notre histoire commune, il nous indique la voie à suivre : celle du refus de toute forme d’hégémonie. Nous entendons et nous le partageons, nous nous en nourrissons dans l’objectif de construire cette société durable et solidaire qu’attendent tant de femmes et d’hommes. Du local au global, notre responsabilité commence ici dans notre ville, nos quartiers, nos rues, nos lieux de travail. C’est cette force qui anime nos militants et élus.

Je conclurai en disant deux choses : la première, comme vous pourrez le comprendre, nous ne participerons pas à ces désignations qui ne concernent que le PS et le PCF finalement. La deuxième c’est le symbole, celui de la disparition définitive des écologistes de l’exécutif de Rouen, 24h après un accident de l’économie productiviste : une explosion à la Grande Paroisse, au coeur de notre agglomération, heureusement sans victime.

Ce soir, je me rappelle la manifestation devant cette entreprise il y a dix ans où avec Guillaume Grima et quelques centaines de militants et habitants, nous demandions que soit pris en compte le principe de précaution et que soit réfléchi la transition écologique de l’économie. Déjà à l’époque nous n’avions pas su convaincre nos partenaires de cette double exigence : je le dis ici, ce symbole improbable et finalement bien réel doit nous permettre de comprendre que les enjeux devant lesquels nous sommes dépassent largement les égos et les calculs politiciens."


Motion "place cauchoise" présentée par le groupe Eelv: ( rejetée par le Ps et le Pcf )
http://gevarouen.wordpress.com/2011/09/29/place-cauchoise-pour-un-amenagement-coherent-et-securise/


Retrouvez toutes les motions, la suite du dernier conseil ICI : http://gevarouen.wordpress.com/

- Explosion à l'usine AZF de Grand Quevilly: SEVESO: qu'est-ce qui a changé?

Par Ecologie à Rouen :: 29/09/2011 à 18:42 :: EELV Elu-e-s Rouen et Agglomération

 

Un incendie s’est déclaré ce matin à la suite d’une explosion d’un compresseur d’ammoniac sur le site de l'usine de la Grande Paroisse, au Grand-Quevilly.
 
Les élu-es écologistes se réjouissent qu’aucune personne, au vu des premières déclarations n’ait été blessée.
 
Néanmoins, cet événement fait écho presque jour pour jour au triste 10° anniversaire de l’explosion de l’usine d’engrais chimiques AZF à Toulouse (entreprise, qui rappelons-le est identique à celle dont nous parlons aujourd’hui) et qui avait causé la mort de 31 personnes et fait plus de 20.000 blessés le 21 septembre 2001.
 
De nombreux élus avaient d’ailleurs, à cette occasion, dénoncé le manque de mesures prises, hier comme aujourd’hui, pour assurer la sécurité des personnes (expropriation et sécurisation) dans les entreprises à risque en fonctionnement ici et ailleurs (71 sites Seveso sur notre agglomération).
 
A l’échelle nationale, ces incidents industriels posent la question de notre modèle de développement basé sur les énergies fossiles et l’industrie chimique qui génèrent sur le littoral les pollutions aux algues vertes, dans nos territoires la pollution des sources d’eau, et qui dans nos villes fait peser une menace permanente sur les habitants.
 
A l’échelle locale, l’accident relance le débat de la gestion des risques industriels au travers de PPRT (Plan de Prévention des Risques Technologiques) et de leur compatibilité avec le nécessaire développement urbain en coeur d’agglomération pour lutter contre l’étalement urbain.
 
Les élues Europe Ecologie Les Verts de la CREA réaffirment leur attachement au principe de précaution et à la nécessité d’une gestion transparente des risques industriels.
 
Cyrille MOREAU, Président du groupe EELV à la CREA. Le 29 septembre 2011

- Pour un état Palestinien...

Par Ecologie à Rouen :: 29/09/2011 à 0:49 :: Général

Dans l’hémicycle du Parlement européen, Daniel Cohn-Bendit s’est adressé à Catherine Ashton, la Haute-représentante de l’UE pour les affaires étrangères, lors d’un débat sur le Moyen-Orient :

 

« Nous devons tous nous lever et dire aux Israéliens que oui, ils ont aussi un intérêt dans la création d’un Etat palestinien. Votre position, Madame Ashton, est trop faible ! »


Daniel Cohn-Bendit : « Ne sous-estimons pas la...


- Le site d'Eva Joly

Par Ecologie à Rouen :: 24/09/2011 à 12:17 :: Eva Joly Presidentielles

 

Le site d'Eva Joly - http://evajoly.fr/ - candidate des écologistes pour la prochaine élection présidentielle.

 

Vous souhaitez soutenir les écologistes et vous investir dans la campagne d'Eva Joly ?

 

Vous pouvez nous contacter au local régional d'Eelv 34 35 quai du Havre 76000 Rouen 02 35 70 12 10

ou par mél du comité Eelv de Rouen : eelvrouen@yahoo.fr


- Avenir de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie : les élus Europe Ecologie les Verts plaident pour un scénario raisonnable

Par Ecologie à Rouen :: 24/09/2011 à 11:25 :: EELV Haute Normandie

La position d'Eelv concernant l'Opéra:

 

En décembre 2010, le Conseil d’Administration de l’EPCC Opéra de Rouen Haute-Normandie validait le lancement d’une étude stratégique d’opportunité sur la question du bâtiment abritant l’institution.


 Dès cette époque, les élus Europe Ecologie Les Verts attentifs au fait que la dépense de fonctionnement de la Région concernant l’Opéra de Rouen Haute Normandie était passée de 2 760 000 Euros en 2005 à 6 000 000 d’Euros depuis 2010, s’interrogeaient sur l’équilibre nécessaire à trouver au sein du budget culture de la Région vis-à-vis de l’ensemble des politiques culturelles. Ils s’inquiétaient des dérives budgétaires qu’un nouvel établissement pourrait entraîner et se montraient très sceptiques quant aux supposées économies d’échelle que pourrait représenter ce nouvel investissement. Considérant également que la pertinence d’un tel projet ne pouvait s’évaluer à l’aune d’une simple étude et demandait une large concertation via la démocratie participative, les élus régionaux et municipaux EELV avaient préféré s’abstenir.

 

 

La suite...ici: v

http://hautenormandie.eelv.fr/2011/09/23/avenir-de-l%e2%80%99opera-de-rouen-haute-normandie-les-elus-europe-ecologie-les-verts-plaident-pour-un-scenario-raisonnable/

Journal de Rentrée septembre 2011

Par Ecologie à Rouen :: 23/09/2011 à 16:58 :: Général
Journal EELV Rouen Numéro de Septembre 2011
Editorial
 Oser le rassemblement autour d'un projet alternatif !
Page 2
- Crise financières, économiques, sociales:
rompre avec le dogme libéral !
- A lire: Pour éviter le krach ultime - Pierre Larrouturou
- La Gauche victorieuse au Danemark
- Explosion à Marcoule 
- Appel à Journée Anti-Nucléaire samedi 15 octobre
Page 3
- Transports scolaires: les mauvaises surprises
de la rentrée en Seine-Maritime
- Rentrée scolaire à Rouen
-L'environnement abandonné à Rouen
Page 4
- Le tableau noir de Sarkozy
 - Pour les écologistes, l'école est l'affaire de tou-te-s !
- Appel Manifestation Education Nationale du 27 septembre


Téléchargez le journal complet au format pdf en cliquant sur le lien
EELV Rouen - Journal de Rentrée

- Le marché Saint Marc "de rentrée"... édito !

Par Ecologie à Rouen :: 18/09/2011 à 14:35 :: Général

photo S Martot

 

Ce matin, les élus-militants et militants Eelv distribuaient sur le marché saint-Marc le journal d'Eelv Rouen, bientot en ligne !

 

ici l'édito du 18 Septembre 2011

v


OSER LE RASSEMBLEMENT AUTOUR D’UN PROJET ALTERNATIF

 

La gauche et les écologistes se préparent pour l’élection présidentielle, avec comme objectif de construire une alternative politique à celle conduite par Nicolas Sarkozy. Le PCF et ses alliés ont désigné leur candidat, le PS est en train de le faire, quant à EELV c’est Eva Joly qui portera les espoirs de l’Écologie.

 Depuis 10 ans, la droite mène une politique contre les classes moyennes et populaires au profit des plus riches, avec un président, qui tel un « anti-Robin des Bois » prend aux pauvres pour donner aux riches.

Rappelons : les attaques, tout azimut contre les services publics, l’école, la santé, la justice, les acquis sociaux ; la politique de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, l’échec sur la sécurité, la stigmatisation des populations étrangères, l’abandon de toute politique culturelle, la politique de soutien au nucléaire, la politique du «tout routier» et le mépris affiché pour l’écologie.


 

II est temps que le peuple Français renvoie ce président dans sa bonne ville de Neuilly-sur-Seine.


 

Cependant battre Sarkozy exige une mobilisation de toutes les électrices et tous les électeurs qui souhaitent aussi qu’une autre politique soit menée, une politique qui réponde à la fois aux urgences sociales, environnementales et démocratiques. Les écologistes portent cette aspiration.


 

La transformation écologique de l’économie avec le soutien aux emplois de proximité, non délocalisables, dans les services, la solidarité, les énergies renouvelables, représente une réponse crédible et concrète face à la situation de crise.


 

Nous le voyons bien, tous les apports des différentes composantes de la Gauche sont indispensables pour battre la Droite mais également pour construire le contenu exigent d’un programme de gouvernement.


 

C’est pourquoi, l’attitude de Valérie Fourneyron de vouloir se passer des écologistes dans une ville où nous représentons près de 18% des voix lors des dernières élections cantonales, vient à contretemps du rendez-vous déterminant que la Gauche doit avoir avec les Français. Le prétexte de ne plus vouloir travailler avec Guillaume Grima, ancien adjoint EELV, élu et militant écologiste, pourtant reconnu pour son travail dans la ville, ne trompe personne.

 

Par cette décision incompréhensible, Valérie Fourneyron s’en prend en réalité à l’ensemble des écologistes et finalement se trompe à la fois de stratégie et d’élection. Ce sont bien les élections présidentielles et législatives que nous devons gagner en nous rassemblant. C’est le discours que tient jour après jour Martine Aubry ; elle n’a vraisemblablement pas été entendue à Rouen.


 

Alors que Guillaume Grima a annoncé par voie de presse qu’il ne souhaitait plus retourner dans l’exécutif de la ville – ce que nous avions déjà indiqué à Valérie Fourneyron depuis plusieurs semaines - et alors même que le maire prétextait que c’était le seul blocage, nous ne pouvons accepter cette décision autoritaire et unilatérale.


 

Souhaite-t-elle vraiment rassembler la Gauche et les écologistes ?

 

Pour nous, seul le rassemblement autour d’un projet alternatif, permettra de battre la droite et de redonner de l’espérance à nos concitoyens.

 

 Pour Eelv Rouen, Jean-Michel Bérégovoy et Stéphane Martot

- Explosion à Marcoule : EELV demande une transparence en temps réel

Par Ecologie à Rouen :: 14/09/2011 à 22:56 :: Général
 Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Eelv.
 
Suite à l’explosion d’un four sur le site nucléaire de Marcoule (Gard) qui pourrait entrainer une fuite radioactive, Europe Ecologie-Les Verts demande la plus grande transparence, en temps réels, sur la situation et les conséquences environnementales et sanitaires liées à cet incident.

Le nucléaire affiche la volonté d’une plus grande transparence depuis l’incident de Fukushima, et bien c’est le moment pour les autorités compétentes comme pour les responsables du site de Marcoule d’en faire la preuve immédiatement.

EELV demande à Eric Besson, ministre de l’énergie et Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’écologie, d’informer en temps réels les populations riveraines ainsi que l’ensemble des français sur la situation sur le site de Marcoule.

Cécile Duflot, Secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts

EELV Haute Normandie solidaire avec les Elu-e-s EELV Rouennais

Par Ecologie à Rouen :: 10/09/2011 à 12:50 :: EELV Haute Normandie

Motion – Communiqué

Conseil  Politique Régional d’Europe Ecologie Les Verts Haute Normandie

Vendredi 09 septembre 2011

 

Les responsables Hauts Normands réunis en CPR ce vendredi 9 septembre tiennent à exprimer leurs plus vives inquiétudes quant à la situation politique actuelle au sein de la Mairie de Rouen.


Nous rappelons notre soutien sans faille à nos élus ainsi qu’à  nos militants qui subissent aujourd’hui une décision injuste et prise de façon autoritaire et unilatérale par Valérie FOURNEYRON et le Parti Socialiste Rouennais.


Nous pensons que cela est parfaitement  injuste, inacceptable et contre-productif au moment où nous tentons de nous rassembler avec nos partenaires socialistes pour battre Sarkozy et  la droite aux élections présidentielles et législatives de 2012.


C’est donc avec la plus grande détermination que nous demandons aux socialistes Rouennais mais aussi à leurs instances départementales et nationales de retrouver le chemin de la raison en proposant un scénario de sortie de crise équilibré et respectueux de chaque composante de la majorité.  Avec les Rouennaises et les Rouennais, nous  voulons voir réussir un projet construit collectivement il y a 3 ans et que les élus écologistes ont su porter à la ville de Rouen, à la Créa mais aussi et surtout quotidiennement dans les quartiers aux côtés des habitants.

 

Laetitia SANCHEZ                                      Myriam TOULOUSE

Secrétaire Régionale                                        Porte-Parole 76


Laetitia SANCHEZ au Congrès EELV 2011




Rentrée 2011: forte hausse des transports scolaires 76 !

Par Ecologie à Rouen :: 07/09/2011 à 7:03 :: Général

Transports scolaires : mauvaise surprise de rentrée en Seine-Maritime

Les parents d’élèves de Seine-Maritime ont reçu, début juillet, un courrier du président du Département, annonçant une hausse importante de leur participation aux frais de transports scolaires : multiplication par 4 des tarifs – qui passent de 30 à 130€ – pour les collégiens et les lycéens.
Pris de court par cette annonce tardive, les élus des collectivités locales ont été contraints d’improviser des mesures compensatoires pour alléger, en partie, la part des familles qui reste en forte augmentation (plus de 100% de hausse par rapport à l’année précédente).

Europe Ecologie – Les Verts 76 s’associe aux parents d’élèves et élus locaux qui se mobilisent aujourd’hui contre ce désengagement du Conseil Général, dont les répercutions sont sociales mais aussi environnementales. Car loin d’être exemplaire en matière de lutte contre le réchauffement climatique, cette mesure risque au contraire d’encourager de nombreux parents à se rabattre sur des modes de transports individuels pour accompagner leurs enfants au collège et au lycée. Les bus, beaucoup moins remplis, circuleront alors au milieu de voitures toujours plus nombreuses, atténuant gravement l’efficacité économique attendue par cette mesure.

Certes, le contexte actuel (augmentation des dépenses obligatoires et diminution des recettes, induites à la fois par la crise économique et la politique menée par l’Etat) nécessite de prendre des mesures pour assurer l’équilibre du budget du Département. Mais ce choix nous semble particulièrement inopportun alors que d’autres arbitrages étaient possibles comme nous l’avions proposé dans notre programme pour les dernières élections cantonales.

Pour Europe Ecologie – Les Verts, il est indispensable de rendre les transports collectifs plus attractifs que les déplacements individuels afin de réduire l’empreinte énergétique de nos territoires, limiter les émissions en CO2 et l’utilisation de carburant qui épuise les ressources naturelles.

Myriam Toulouse

Porte-parole EELV 76

Succès des Verts allemands

Par Ecologie à Rouen :: 07/09/2011 à 6:32 :: Général
Communiqué de presse du 6 septembre 2011

Succès des Verts allemands aux élections régionales

du Mecklembourg-Poméranie 

Europe Ecologie Les Verts félicite les Verts allemands pour leur remarquable progression lors des élections régionales au Mecklembourg-Poméranie.

Dans cette ex-région d’Allemagne de l’Est, terre natale d’Angela Merkel, ils ont  obtenu 8,4 % des voix, soit plus du double de leur score de 2006 (3,4 %) , franchissant ainsi le seuil d’éligibilité de 5 %. Ils feront ainsi leur entrée dans le dernier des 16 parlements régionaux où ils étaient encore absents.

Le SPD social-démocrate et le parti de gauche radicale Die Linke progressent alors que les conservateurs de la CDU et les libéraux du FDP chutent fortement, ces derniers perdant leur représentation avec 2,8 % des voix. Malheureusement, le parti d'extrême droite NPD a pu sauver sa représentation avec 6 % des voix.

Ce nouveau succès s’inscrit à la suite de ceux obtenus tout au long de l’année aux élections régionales où les Verts allemands  ont obtenu 24,2 % dans le Bade-Wurtenberg - Winfried Kretschmannn devenant le premier chef de gouvernement régional Vert - et 15 % en Rhénanie-Palatinat. En mai ils ont obtenu 22,5 % dans la ville-Etat de Brême et réalisés des scores de 37 % à Darmstadt et de  28 % à Francfort, lors des élections municipales.

Europe Ecologie Les Verts souhaite que cette belle progression se manifestera à nouveau lors des élections municipales en Basse-Saxe le 11 septembre et dans la capitale allemande, Berlin, le 18 septembre, où  Renate Kunast, co-présidente du groupe Vert au Bundestag et ex-ministre de l’Agriculture, a une réelle chance de l’emporter.

 

Europe Ecologie Les Verts

Attachée de presse:
Marjorie Delmond

Dérapages nationaux incontrôlés ?

Par Ecologie à Rouen :: 04/09/2011 à 14:56 :: Général
Communiqué de presse du 4 septembre 2011

Alain Marleix : L’indignité nationale

Venant après les dérapages des ministres de l’intérieur Brice Hortefeux et Claude Guéant, puis des allusions sur la binationalité d’Eva Joly, les nouveaux propos d’Alain Marleix stigmatisant les origines coréennes de Jean Vincent Placé, démontrent qu’il n’existe plus aucun tabou au sein de la droite à l’égard du racisme et de la xénophobie.

Cette volonté explicite de délégitimation de citoyennes et de citoyens français nés à l’étranger constitue une véritable insulte non seulement aux dizaines de milliers de françaises et de français adoptés, élevés et éduqués en France, mais également à leurs parents adoptifs et à leurs familles.

Elle constitue également une injure à la République française et à ses valeurs, car ces attaques à l’odeur rance, proférées par des apôtres de la « vraie France »,  portent en elles les germes de la division et de la discorde nationale.

Europe Écologie – Les Verts, tout en exprimant à Jean Vincent Placé sa plus profonde solidarité et son entier soutien, demande que les propos d’Alain Marleix soient condamnés sans la moindre ambigüité par ses collègues de l’UMP et que leur auteur soit sanctionné.

Pascal DURAND - Porte-Parole Europe Écologie - Les Verts

- La prison de Rouen en question...

Par Ecologie à Rouen :: 02/09/2011 à 18:05 :: Prison de Rouen

Le 2 juin 2011, nous avions publié ce communiqué de presse concernant la prison de Rouen. Il est toujours d'actualité...

ICI

V

V

 

http://lesvertsderouen.zeblog.com/559067-prison-de-rouen-la-belle-hypocrisie-des-elus-de-droite-et-de-gauche/

Le naufrage moral de la droite

Par Ecologie à Rouen :: 02/09/2011 à 7:47 :: Général

Surveillance des journalistes : le naufrage moral de la droite

Communiqué de presse de Cécile DUFLOT - 1er septembre 2011

Le Monde a révélé aujourd'hui que la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) – le contre-espionnage français – a procédé à l'examen des appels téléphoniques passés par l'un de ses journalistes, afin de tenter d'identifier ses sources. Les autorités françaises, et en premier lieu, le Président de la République ont couvert et probablement ordonné des actions illégales mais ont également sciemment menti.

L'affaire Woerth-Bettencourt résume le naufrage moral d'une droite qui se croit toute puissante : collusion avec les ultra-riches, confusion entre intérêt public et intérêts privés, surveillance des médias, obstruction au bon déroulement de la justice,...
Plusieurs ministres ou anciens ministres doivent désormais s'expliquer publiquement. Nous demandons le remplacement rapide de Bernard Squarcini à la direction centrale du renseignement intérieur dont on peut craindre qu'elle soit aujourd'hui clairement détournée de sa fonction. Toute la lumière doit être faite sur cette sinistre affaire.

Le ministre de l'Education Nationale devrait savoir que plus que les leçons de morale annoncées de manière démagogique, l'exemplarité est très pédagogique. Il serait sans doute utile que ce soit au conseil des ministres qu'il propose d'étudier comme il l'a annoncé : "le vrai/le faux, le respect des règles, le courage, la franchise, le droit a l'intimité."

Des  leçons doivent être également tirées : EELV réclame l'indépendance du parquet, une réelle loi sur la prévention des conflits d'intérêts et attend que le renseignement intérieur français fasse respecter la loi au lieu de l'enfreindre.

Cécile DUFLOT, Secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts

JOURNEES D'ETE Discours de clôture prononcé par Eva JOLY

Par Ecologie à Rouen :: 25/08/2011 à 5:20 :: EELV National


EELV - Journées d'été 2011

Au delà des petites phrases retenues par les différents médias au cours de nos dernières Journées d'Eté, ci-dessous un lien vers le discours de clôture de notre candidate, Eva JOLY, dans sa version intégrale.

Discours de clôture - texte intégral



JOURNEES D'ETE 18 - 20 AOÛT 2011

Par Ecologie à Rouen :: 18/08/2011 à 12:26 :: EELV National



Journées d'Eté des Ecologistes à Clermont-Ferrand


18 - 20 août 2011

Toutes les infos sur le lien:

Accueil
Programme
Clermont Pratique
La Coopérative

Journées d'Eté 2011

Bibliothèque... Verte ! Pour Eviter le KRACH ULTIME - Pierre LARROUTUROU

Par Ecologie à Rouen :: 16/08/2011 à 7:45 :: Culture

Il est des livres qui réconcilient avec des domaines parfois perçus comme ingrats, telle l'économie pour ce qui me concerne...
En ces temps de crises successivement occultées-surjouées-reléguées-exploitées au gré de la quotidienneté médiatique, quelques mises au point salutaires, des pistes d'orientations précises et argumentées, en vue d'un éclairage citoyen et solidaire ...
Bonne lecture !
Benoit LECLERC - Bureau Groupe Local EELV ROUEN

Pour éviter le KRACH ULTIME
par Pierre LARROUTUROU
Préface de Stéphane HESSEL

Nova Editions. - mai 2011 - 255 pages
15,00 € Prix Editeur.




Comment dire la gravité de la crise ? Comment aussi reconstruire l'espoir ?
Telles sont les deux questions fondamentales auxquelles répond ce livre lumineux et essentiel, en faisant un sort à quelques idées préconçues qui nous empêchent de penser l'avenir.
Non, la crise n'est pas finie et la crise financière n'est que la partie émergée de l'iceberg.
Non, le chômage et l'accroissement des inégalités ne sont pas les conséquences de la crise; ils en sont la cause fondamentale.
Non, la mondialisation n'est pas coupable, même s'il est urgent de l'humaniser.
Non, la croissance ne reviendra pas et il est vital d'inventer très vite un nouveau modèle de développement.
Pour éviter que l'histoire ne se répète.
Stéphane HESSEL.

Ingénieur agronome et diplômé de Sciences-Po, Pierre LARROUTUROU est l'un des rares économistes à avoir annoncé la crise financière. Il est le pilote des Etats Généraux de l'Emploi organisés par Europe Ecologie Les Verts.

SOMMAIRE

page 11 - Préface de Stéphane HESSEL
page 17 - Introduction   

page 39 - 1 - Dire la vérité, dire la gravité de la crise.
page 55 - 2 - Peut-on encore tout miser sur la croissance ?
page 73 - 3 - Les trois scénarios
page 85 - 4 - Changer le diagnostic
page 109 - 5 - Comment nous protéger des marchés financiers ?
page 127 - 6 - Stopper l'hémorragie
page 135 - 7 - Lutter contre les délocalisations, réguler la mondialisation
page 159 - 8 - Créer de nouveaux emplois
page 183 - 9 - Négocier un autre partage du travail et un autre partage des revenus


CONCLUSION

page 227 - Tous acteurs, tous responsables
page 251 - Annexes

       

Prendre le problème des algues vertes... à la source !

Par Ecologie à Rouen :: 16/08/2011 à 6:06 :: Culture BIO

Le méthane pour lutter contre les algues vertes,

ça n’a aucun sens !

Communiqué de Presse EELV du 18 juillet 2011

 

Le 7 juillet dernier, lors de son déplacement dans le Finistère, le Président de la République a lié la lutte contre les algues vertes qui envahissent de plus en plus les plages bretonnes au développement de la méthanisation des effluents agricoles.
 
Présenter la méthanisation comme un moyen de lutte contre les algues vertes (dues à la contamination nitrique des eaux) est pourtant totalement infondé ! En effet, ce traitement n’élimine en rien l’azote ni le phosphore contenu dans les déjections, ces éléments subsistant dans le résidu qu’il faudra toujours épandre.
 
Or, les marées vertes, mais aussi, au large, les proliférations de micro-algues toxiques, sont la conséquence directe d’un apport massif par les cours d’eau de l’azote issu du lessivage des sols agricoles surfertilisés.

En Bretagne cette surfertilisation provient notamment d’un déséquilibre entre le nombre d'animaux d'élevage et la surface des terres agricoles susceptibles de recevoir leurs déjections: aux engrais azotés de synthèse utilisés massivement sur les cultures qui en grande partie alimentent les élevages, vient s’ajouter l’azote présent dans les déjections animales, dont un bon tiers provient de la ration de soja importé du Brésil. 
 
Dans certains contextes et à petite échelle, transformer en méthane le lisier issu des élevages  peut être une pratique intelligente sur le plan énergétique, mais le soutien public à l’implantation de gros dispositifs de méthanisation des effluents d’élevage risque fort de favoriser les grosses unités de production animale, en leur donnant un alibi environnemental... Le problème des algues s'en trouverait alors encore accru !
 
Parallèlement, un projet de décret en matière d’épandage d’azote prévoit de remplacer le mot surface épandable par surface agricole, faisant ainsi subtilement passer la limite tolérée d'épandage de 170 à 215 kg d’azote par hectare  alors que les sols bretons n'en peuvent plus !

Au lieu de résoudre le problème en  limitant la taille des usines à viande, l'Etat cède une fois de plus au lobby des éleveurs industriels et aggrave le problème.

Au total, le citoyen paye plusieurs fois :
- il soutient une agriculture polluante,
- il finance des équipements couteux qui ne résolvent pas le problème,
- il subit une forte dégradation de l’environnement,
- il perd localement du chiffre d'affaires avec la baisse du tourisme,
- il génère en dépenses de santé le coût sanitaire de ce modèle absurde....

 
Il est pourtant possible et nécessaire de concevoir pour la Bretagne, comme pour les autres régions de France, un système agricole moins spécialisé, plus respectueux de la qualité de l’eau et de la biodiversité, en lien avec la consommation locale, respectueux des revenus et des conditions d’existence des agriculteurs. 

L’élevage, en Bretagne comme ailleurs, doit retrouver sa place, équilibrée, au cœur des systèmes agricoles. Les légumineuses fourragères cultivées localement sont préférables aux importations massives de soja latino-américain. La viande doit retrouver une place plus mesurée dans la consommation alimentaire humaine, être produite sur tout le territoire et d'abord dans les zones herbagères pour les ruminants.


Europe Ecologie - Les Verts
Contact : Sarah Feuillette 06.28.23.69.45

Université d'Eté 2011 - Europe Ecologie Les Verts

Par Ecologie à Rouen :: 16/08/2011 à 5:00 :: Général

Du 18 au 20 août, l'écologie s'invite à Clermont-Ferrand
pour les journées d'été EELV.

 

Chaque année, les écologistes se retrouvent aux Journées d'été pour débattre autour des grands thèmes de l'écologie politique.

Cet été, les perspectives électorales conféreront un éclairage particulier à nos échanges.

Trois plénières, six forums et des dizaines d'ateliers feront bouillonner les idées autour des grands axes du projet 2012 et des choix stratégiques.

Lancement de campagne estival et dynamique autour de notre candidate, Eva Joly, en meeting le 20 août !

Clermont-Ferrand 2011, ce sont aussi les premières Journées d’été “Europe Ecologie Les Verts” avec le lancement de la Coopérative et l’occasion de se retrouver tous-tes ensemble dans la convivialité.

Adhérent-e, coopérateur/trice, sympathisant-e, Clermontois-e curieux,  les Journées d’été sont ouvertes à toutes et tous !

Le site internet est ouvert. Vous y trouverez toutes les informations pratiques nécessaires à votre séjour mais vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter pour recevoir les informations.

Pour participer vous devez vous inscrire en ligne en payant directement par formulaire sécurisé ou en envoyant un chèque au siège nationale EELV.

Europe Ecologie Les Verts