» Europe Ecologie Les Verts - groupe de Rouen (http://lesvertsderouen.zeblog.com/)

Ecologie à Rouen

Ecologie à Rouengroupe de Rouen 34-35 quai du Havre 76000 ROUEN Tél :02 35 70 12 10

Calendrier

« Mai 2011 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

- 24 heures motonautiques ou...que la fête commence !

Par Ecologie à Rouen :: 02/05/2011 à 22:16 :: Général

   

Photos prises vers 12H45 aprés la manif du 1 Mai

 

La position des écologistes est connue depuis longtemps : nous souhaitons l’arrêt des 24 heures motonautiques, même si nous avions proposé, dans une phase de transition et dans un esprit consensuel, de ramener la course à 6h sans financement public. Un autre choix a été fait par les organisateurs, validé par la ville, pour ramener la course à 2x6 heures, en gardant le financement public.


Les enseignements de cette édition :


- Nous constatons tout d’abord que la course n’a pas duré 12 heures comme prévu, mais 8h, se rapprochant ainsi des 6 heures que nous avions proposé. Celle-ci a été arrêtée à de nombreuses reprises par le passage des péniches, travail oblige !…et qui ont déclenché les foudres de quelques spectateurs, dont certains sont même allés jusqu’à leur lancer des cailloux!


- Nous observons que cette course n’a attiré que très peu de spectateurs. Nous évaluons même que le départ de la course s’est effectué en présence de 1500 spectateurs maximum. Un comble pour une « fête » qui réunissait jusqu'à 400.000 spectateurs certaines années...! chiffre bien entendu farfelu, et reconnu comme tel par les organisateurs eux-mêmes lors de la table ronde qui a eu lieu en mairie.


Pour notre part, nous savons que les Rouennais ne vibrent plus depuis bien longtemps devant les 24 heures motonautiques…


- Nous assistons navrés à un affrontement au sein des dirigeants des 24 heures motonautiques, qui montre que c'est le sens même de cette course qui fait débat et qui ne bénéficie plus de la nécessaire cohésion interne pour porter un tel événement, qui ne semble plus être un projet partagé entre ses dirigeants.


- En fin, alors que pour la première fois, la mise en œuvre réelle des normes de sécurité minimales avait été décidées, nous constatons que cela a rendu la course quasiment impossible!


Cette course, qui était la reine de l’ère du tout pétrole, gaspillant des milliers de litres de carburant, bénéficiant de plusieurs subventions publiques, et du soutien de nombreux sponsors, vient à contretemps du 21eme siècle.


Les 24 heures motonautiques sont déjà le symbole passé d’une époque dont nous souhaitons collectivement tourner la page et qui n’obtient plus le consensus nécessaire à son existence, tant en interne de l'équipe des 24 heures qu'au sein de la société Rouennaise.


Nous souhaitons enfin que soit réfléchi l'organisation d'une fête populaire valorisant vraiment l'axe Seine, avec la participation des Rouennais et des Hauts-Normands.


Pour Eelv de Rouen, Stéphane Martot
secrétaire du groupe local